» En poursuivant votre navigation sur ce site sans modifier vos paramètres, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de statistiques de visites ainsi que pour la sécurisation de vos commandes.
Pour plus d’informations cliquez ici
Click pour zoomer dans la photo d'art
  • Titre de la photo d'art : Loch Lomond 1

  • Photographe auteur : Fiona Filipidis

  • Edition limitée à : 20 photos, 20 tirages dispo.

Format photo d'art - Besoin d'aide ?

Les formats disponibles pour cette photo d'art en édition limitée sont :

  • 30 x 30 cm
  • 40 x 40 cm
  • 50 x 50 cm
  • 60 x 60 cm
  • 80 x 80 cm

Finition photo d'art - Besoin d'aide ?

Les finitions disponibles pour cette photo d'art en édition limitée sont :

  • Tirage simple
  • Encadré bord bois
  • Contrecollé Dibond
  • Caisse américaine
  • Diasec
  • A partir de 399.00 €

Loch Lomond 1 est issue d'une série de cinq photographies tirées en édition limitée intitulée Grandad disponible en exclusivité sur La Galerie Virtuelle. Cette série de photographies a été réalisée par Fiona Filipidis, photographe auteur.

A propos de cette photographie d'art

Le Loch Lomond, deuxième plus grand loch d’Ecosse et première étape de mon voyage dans les Highlands, terre de Jim, mon grand-père.

C'est un lieu magique. De nombreuses îles sont dispersées sur le lac, certaines possèdent des ruines antiques. Cela crée une ambiance toute particulière, au coeur de laquelle cette digue nous invite à pénétrer.

A propos de cette série de photographies d'art

Retracer la vie de mon défunt grand-père Jim McNaughton, point par point, lieu par lieu, année par année. Une bio-photographie en d’autres termes. Pas évident étant donné qu'il était dans la Royal Air Force (Armée de l’Air Britannique) et déménageait tous les deux ans.

Il vécut jusqu’à ses 96 ans. Il était écossais, et je n'avais jamais mis les pieds là-bas. Je n'avais jamais vu autant de paysages à couper le souffle : les Lochs Lomond, Earn, Tay et Awe, sa ville natale de Crieff, les immenses forêts de pins, les montagnes et les cascades.

Une poésie émanait de tous ces lieux, des lieux statiques, comme si perdus dans le temps. Mais au fur et à mesure, je me suis rendue compte que le plus important n'était pas dans l’exactitude de mon retraçage historique mais plutôt dans l'émotion que je devais retransmettre pour éclairer sa personnalité. J’y suis allée avec ma mère, une sorte de pèlerinage familial où chacune, à notre manière, y avons fait notre deuil.

A propos du photographe contemporain

Fiona Filipidis est un des jeunes talents de La Galerie Virtuelle, son regard se porte sur le paysage avec une volonté de retranscrire de manière la plus objective possible la vérité qu’elle perçoit.

Sélection de photographies d'art susceptibles de vous intéresser