» En poursuivant votre navigation sur ce site sans modifier vos paramètres, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de statistiques de visites ainsi que pour la sécurisation de vos commandes.
Pour plus d’informations cliquez ici
Click pour zoomer dans la photo d'art
  • Titre de la photo d'art : Chloro

  • Photographe auteur : Sylvie Barco

  • Edition limitée à : 5 photos, 4 tirages dispo.

Format photo d'art - Besoin d'aide ?

Les formats disponibles pour cette photo d'art en édition limitée sont :

  • 34 x 60 cm

Finition photo d'art - Besoin d'aide ?

Les finitions disponibles pour cette photo d'art en édition limitée sont :

  • Caisse américaine
  • A partir de 1800.00 €

Chloro est issue d'une série de cinq photographies tirées en édition limitée intitulée Chaos disponible en exclusivité sur La Galerie Virtuelle. Cette série de photographies a été réalisée par Sylvie Barco, photographe auteur.

A propos de cette photographie d'art

Chloro capte l’élément insolite, vecteur de lumière fondamentale, pour donner vie là où «l’apparemment » n’est que tristesse, froideur et inertie.

Indispensable !

A propos de cette série de photographies d'art

Tout a commencé à Béthune, rue Faidherbe, en 1994.
Alors que j’attendais pour traverser une rue, je suis tombée en arrêt, devant un mur de briques, sur lequel Sophie Je était écrit en lettres rouges.
Ce cri du cœur fut ma première rencontre avec le Mur que j’ai vu porteur, fragmenté, ou double.
Depuis dans mon travail, je livre avec la photographie, plusieurs lectures analytiques du Mur : poétique, subjective, et picturale.
Elle invite le spectateur à diverses expériences visuelles, émotionnelles, et stimulantes.
C’est une écriture de l’instant qui raconte des morceaux de vie dans des décors contrastant entre irréel et vérité où la beauté énigmatique côtoie la brutalité du quotidien.
Tous ces murs se relient par la contradiction entre l’absence de l’homme et l’omniprésence de son passage.
Cette expérience nous entoure de murs. Mais un mur est toujours double – il protège autant qu’il divise, il défend mais nous prive aussi de l’autre. Au delà de son symbole, il matérialise la séparation autant que l’utopie d’une communication universelle, peut-être même l’espoir que nous puissions, un jour, nous rapprocher les uns des autres.
Chaos est un recueil de détails traqués dans les rues. Cette série révèle une intime poésie de la trace, de la peur, et de l’abandon. Des murs murés, des murs abîmés, des murs texturés, des murs écorchés qui révèlent les ecchymoses de la vie.

A propos du photographe contemporain

Sylvie Barco, sortie major d'Icart Photo en 1995, délaisse rapidement la photo en studio pour se consacrer pleinement à sa démarche artistique, basée sur une réflexion des détails urbains, à travers plusieurs séries :

« Shores », plages fantômes où la trace de l’homme n’est présente que par les vestiges de ses constructions laissées à l’abandon.
« Lomoscopes », mosaïques métaphoriques qui ramènent le regard à notre propre vision des choses.
« Chaos », recueil de détails traqués dans les rues, qui révèle une intime poésie de la peur.

Ces travaux ont été exposés et remarqués par La bourse du talent, Photoespana, le festival Regards…

En 2012, elle fonde le Studio Barco, un studio à part où avec Anne-José Beuzelin, elles imaginent un portrait unique, original, totalement scénarisé.

Sélection de photographies d'art susceptibles de vous intéresser